L'isolation par le fourrage


L'isolation  par  le  fourrage  

Dans le sud-est du Cantal, les maisons auvergnates à haute sont construites en schiste, tout en conservant leur vocation de maisons pastorales de moyenne montagne, isolée ou disséminées en hameaux. La maison la plus typique intègre sous un toit unique toutes ses fonctions domestiques et agricoles : un logis, une étable et une grange faisant office de fenil. Il arrive toutefois que le logis, tout en restant mitoyen, se détache par sa hauteur du volume du corps d'exploitation. Celui-ci se constitue d'une grange haute, accessible par une levée de grange, appelée " montade ", et une écurie glissée sous la grange. Cette écurie se situe de plain-pied avec le rez-de-chaussée du logis avec lequel elle communique. Une telle promiscuité permet, l'hiver, d'aller directement nourrir et soigner les vaches tout en profitant de leur chaleur animale. Au-dessus, le foin entreposé dans la vaste grange servait d'isolant, et le toit, moyennement pentu, retenait facilement la neige qui, elle-même isolait des grands froids.

​Articles similaires :

Devis Terrassement

  • Terrassement​​
  • Maçonnerie-construction
  • ​Charpente
  • Pose de menuiserie
  • Placoplatre
  • Plomberie
  • Eléctricité
  • Carrelage
  • Peinture
  • ​Façade​